post-minimalisme

Le post-minimalisme est un terme inventé par Robert Pincus-Witten en 1971, utilisé dans différents domaines artistiques pour tout ouvrage qui est influencé par ou qui tente d'aller au-delà l'esthétique du minimalisme. En arts visuels, le post-minimalisme se réfère spécifiquement à l'œuvre d'artistes qui utilisent le minimalisme en tant que point de référence esthétique ou conceptuel.

Le terme renvoie moins à un mouvement en particulier qu'à une tendance artistique. Les œuvres post-minimalistes sont généralement des objets du quotidien, créés à partir de matériaux simples, qui prennent parfois une esthétique formaliste « pure ». Étant donné que le post-minimalisme comprend un groupe aussi diversifié et disparate d'artistes, il est impossible d'énumérer toutes les continuités et les similitudes entre eux.

« L’ouvrage d'Eva Hesse est post-minimaliste. »

Les post-minimalistes utilisent des éléments généralement fabriqués à la main, introduisant un élément humain dans leur art, faisant contraste aux machines ou aux œuvres faites sur mesure du minimalisme. L’artiste Richard Serra est un éminent post-minimaliste.

Parmi les post-minimalistes qui sont reconnus, on peut nommer Vito Acconci, Robert Morris, Bruce Nauman, Richard Tuttle, Tom Friedman, Eva Hesse et Joel Shapiro, entre autres.